Bibliothèque

La misère des garçons Boulangers de la ville & faubourgs de Paris

Auteur(s)
NC
Editeur
Phénix Éditions
Bibliothèque(s)
Boulangerie
Parution
2005 reprise de l'édition Garnier, 1715
ISBN
2-7458-0404-9
Boutique
Acheter ce livre ­­»
La misère des garçons Boulangers de la ville & faubourgs de Paris

Résumé

Lecteur, écoutes un peu, rumine & considère
Les plaintes que je fais de ma propre misère;
Je vais, par ce discours, te faire envisager
Les maux qu'il faut souffrir quand on est Boulanger;

On n’a point fait pour nous l’ordre de la nature.
La nuit, temps de repos, est pour nous de torture
La lune et le soleil pour nous tournent sans fruit
Car ce n’est pas pour nous qu’ils tournent et font la nuit.

Après, des grésillons à qui je suis en proie
Viennent au grand galop interrompre ma joie
Lorsque pour divertir l’ennui de ma prison
Sur mon four je commence à chanter ma chanson
Me faisant ressentir leurs dents et leurs morsures
Soit aux bras, soit aux pieds m’accablent de blessures.

Lors, parmi les ardeurs du feu et de la flamme
Je me sens consumer jusqu’au centre de l’âme
Vêtu comme un faquin, sans chemise et tout nud
Je n’ai qu’un guenillon qui me couvre le cu.

O déplorable état! O déplorable office!
Hélas vit-on jamais un semblable supplice
Quoi? toujours travailler, toujours dans la douleur
Entre tous les métiers j’ai bien choisi le pire
Puisque dans cet emploi le plus constant soupire
De se voir obligé avec nécessité
De vivre et de mourir dans la captivité. »
...